Terrible Moria ! - A French Poem.

Sous l'emprise de quelque entité
Elle semble absorber toute lumière
Pourtant à bien des lieues de la misère
Car là, tout bas, le mythril est né.

Khazad-Dûm !
Khazad-Dûm !

Même la présence du nain Gimli
Fils de Gloïn, ne rassure guère.
Et Frodon, terrorisé, espère
Qu'un Valar de clarté l'endroit emplie.

Khazad-Dûm !
Khazad-Dûm !

Car seul le feu de sombres créatures
Y règne, ainsi que les coups de lame
Et le cri des Orques dans les flammes.
Mais veille Gandalf, la main toujours sûre.

Khazad-Dûm !
Khazad-Dûm !

C'est là que l'insurmontable fléau de Durïn
Se réveille d'un profond sommeil,
Balrog à la noirceur sans pareille,
Avec lui emporte le magicien dans l'abîme.

Khazad-Dûm !
Khazad-Dûm !

Si belle qu'elle fût autrefois
Aujourd'hui nous plonge dans l'effroi,
Bien que le vieillard très adroit
Puisse encore être sacré roi.

Ayons foi !
Ayons foi !

Add New Comment

Latest Forum Posts

Join the Conversation!